Vrykolakas
le vampire grec

Auteur: Plusieurs auteurs
Pages: 88
ISBN: 978-618-82579-7-9
Prix: €13,00

Préface: Alvaro Garcia Marin

 

En 1945, le film d’horreur, L’île de la mort, mis en scène par Mark Robson et interprêté par Boris Karloff, célèbre Frankenstein du grand écran, fit connaître au grand public la figure du Brucolaque (Vrykolakas), sorte de vampire grec, dont, à la différence de son “cousin” slave, la force vitale ne dépendait pas de l’absorption de sang humain. Le Brucolaque, en outre, ne vit pas exclusivement la nuit et par sa seule présence il peut contaminer les maisons et les réfectoires. Ainsi, tout en étant échangé avec le plus connu des vampires par son statut d’être vivant suspendu entre la “non mort” et la “non vie”, il apparaît comme un hybride entre le dieu “Pan”, les harpies et les lamies de l’antiquité classique, et met en lumière un aspect peu connu du folklore grec de tous les temps : le caractère monstrueux et ténébreux, décidément différent de l’image exclusivement apollinienne souvent cultivée par les observateurs étrangers. Dans les textes littéraires sélectionnés dans ce recueil, le Brucolaque se présente au lecteur dans toute sa terrible puissance et violence en mettant à l’épreuve le monde ordonné des vivants. Ou bien peut-être sont-ils le miroir déformant des vivants, le côté d’autant plus vrai qu’il est caché ? Une occasion pour méditer et s’abandonner à la puissance de la grande littérature, qui une fois de plus se révèle être la clé d’accès idéale à notre âme.

 

L'auteur:

Les récits

  1. Alexandre Papadiamantis, La possédée
  2. Kostas Pasagiannis, La maledition du château
  3. Constantin Kazantzis, La tombe de l’excommunié
  4. Achilléos Paraschos, Le fils du brucolaque
  5. Alexandros Moraïtidis, Koukkitsa
Auteur: Plusieurs auteurs
Pages: 88
ISBN: 978-618-82579-7-9
Prix: €13,00