La peste de Rhodes – La prise de Constantinople

Auteur: Emmanuìl-Manolis Limenitis
Traduction: Romolo Liverani
Pages: 80
ISBN: 978-618-82579-6-2
Prix: €12,00

Appartenant au genre littéraire de la « complainte », La peste de Rhodes d’Emmanouil Manolis Liménitis est le récit des terribles événements liés à l’épidémie de peste qui en 1498 a frappé Rhodes, gouvernée alors par l’Ordre hospitalier des Chevaliers. Comme en général dans les textes analogues, depuis Homère, l’auteur attribue la cause de l’épidémie à la colère divine, provoquée par la folie des hommes, tombés sous la domination des plaisirs de la chair, du jeu ou de la cupidité. Toutefois, Emmanouil Manolis Liménitis ne cède pas au pessimisme, mais se complaît à décrire la beauté de la vie sur son île du temps des Chevaliers, recourant dans un style alerte et original à une technique qui théâtralise la figure même de Charon, le nocher infernal des Grecs et des Romains, le démon de la mort des Etrusques. Cette édition présente un second texte, La complainte de la chute de Constantinople, commémoration d’un événement majeur dans l’histoire de l’Europe au XVème siècle, point de rupture entre le Moyen- Age et l’Epoque moderne.

L'auteur:

Emmanuìl-Manolis Limenitis , auteur de ces récits, que nous présentons pour la première fois en langue française est né à Rhodes vers 1430 et y mourut après 1500. Selon les informations fournies par l’auteur lui-même dans la Prise de Constantinople, on en déduit que Liménitis a longuement voyagé dans la péninsule balkanique et qu’il a séjourné dans le Péloponnèse. A ce qu’il paraît, nourrissait des sentiments pour l’Occident et le monde catholique, et dans ses écrits la polémique contre les Turcs demeure présente. Dans La peste de Rhodes , il affirme que son père s’appelait Ghéorghillàs, nom qui avait été retenu auparavant comme étant le prénom de Liménitis.

Auteur: Emmanuìl-Manolis Limenitis
Traduction: Romolo Liverani
Pages: 80
ISBN: 978-618-82579-6-2
Prix: €12,00